24/09/2016

Laura...

"Quand mon souffle gonfle ton calice,
Que le bleu de tes yeux pâlisse,
J'aime que tu t'alanguisses,
Que ton flanc s'investisse
Invoquant le pénis, je m'immisce..."
(Laura)

162562335.jpg

19:21 Écrit par Saï-Saï dans Amour, Chanson, photo | Commentaires (0) |  Facebook |

09/07/2013

En vadrouille à Montpellier...

Clic sur photo...

aa copier.jpg

21:35 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2013

Parler aux anges

Vassiliu guitare copier.jpg

09:07 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

27/10/2012

Je t'attends

vassiliu je t attends.jpg

19:15 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

19/05/2012

Laura

"Laura" chanson de Pierre Vassiliu - 1983 - publiée sur l'album Barclay "Roulé boulé". Hommage coquin à sa femme Laura...

08:36 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

21/03/2012

Dans ma maison d'amour

 "Dans ma maison d'amour" version studio Barclay 1971

19:56 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

14/10/2011

Laura & Pierre Vassiliu

pierre et laura vassiliu.jpg

07:30 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

31/08/2010

Aime la

L'une des plus jolie chanson de Pierre, interprétée ici en duo avec le ténor Jean Luc Viala
Illustrations du clip par des dessins de Peynet
Plus de 160 autres clips sur www.pierrevassiliu.com

07:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2010

Chut bébé dort

Chanson de 1998 parue sur le CD "Parler aux anges"

07:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

14/08/2010

Tristesses

Magnifique chanson de Pierre Vassiliu, extraite de l'album "Parler aux anges" (1998). A écouter toutes affaires cessantes si vous ne connaissez que "celui-là"...

08:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

28/06/2010

Amour Amitié

amour amitie

07:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

24/06/2010

Marie et Pierre Vassiliu

Photo de Marie et Pierre Vassiliu
Extraite de la pochette du 45t de 1970 où l'on retrouve les titres "Amour Amitié" et "Mais toi si tu pars" (Barclay)

pierre et marie vassiliu

07:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (1) |  Facebook |

16/06/2010

Amour amitié

"Amour, amitié"

 

06:30 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2010

Mon amour, mon amour

Superbe chanson d'amour, joli texte, jolie mélodie et des musiciens de première!

07:30 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

30/11/2009

Ho hisse! (Pierre Vassiliu)

Un peu coquin...mais, c'est comme ça
qu'on fait un bébé!

07:45 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

07/11/2009

Le vent souffle où il veut et quand il veut

Une des plus belle chanson d'amour de Pierre

08:15 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2009

à toi Marie

A toi Marie

07:15 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

21/10/2009

Enfant roi

"Enfant roi" superbe chanson de Pierre Vassiliu

07:15 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

10/10/2009

Amour, Amitié (Pierre Vassiliu)


07:30 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2009

Nuit Française (Pierre Vassiliu)


06:45 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (2) |  Facebook |

30/09/2009

Dans ma maison d'amour (Vassiliu-Montagné)

06:16 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

20/09/2009

Léna (Pierre Vassiliu) photos clip

23:15 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (1) |  Facebook |

14/09/2009

Amour Amitié (Pierre Vassiliu)

aa

19:45 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2009

Parler aux anges (Pierre Vassiliu) clip

22:45 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (2) |  Facebook |

Oh hisse (Pierre Vassiliu)

Quand mon souffle gonfle ton calice
Que le bleu de tes veines palisse
J'aime que tu t'alanguisses
Que ton corps en complice
Invoque le pénis et je m'immisce

Tu t'enroules, tu glisses comme du réglisse
Et la perle du milieu se dévisse
Je m'élance je quitte les coulisses
Je me drisse et je foc la malice

Regardez gens de la terre
Oh hisse la future mère
Quand dans tes yeux se glisse la lueur
De prémisses
Que debout sur la lisse au sommet
Tu te hisses
Du haut du précipice tu plonges
Dans les délices
Tu tournes et tu te visses
Pour une fille ou un fils

Tu t'enroules, tu glisses comme du réglisse
Et la perle du milieu se dévisse
Je m'élance je quitte les coulisses
Je me drisse et je foc la malice

Et que Dieu te bénisse de m'offrir ce pubis
De tes lèvres jaillissent la folle odeur du vice
Que jamais n'en finisse la beauté nue de miss
La fureur du désir de notre amour métisse

Courbet - l'origine du monde copier

08:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (2) |  Facebook |

07/09/2009

En vadrouille à Montpellier (Pierre Vassiliu)

Sur la piste glacée de la boite de nuit à Montpellier, petite blondinette avec qui je danse, quel age peux-tu avoir, seize ans, dix sept ans ? Tes seins sont déjà lourds, mais aussi déjà durs contre moi, tu te colles tu provoques, mon sexe devient dur, il danse avec le tien, il l'enlace il l'embrasse il le presse et dans le noir superbe de cette boite de nuit ta main se pose alors sans chercher à l'endroit le plus dur et tu serres, tu serres, serres
Tu souris j'en suis sûr, je te sens divaguer et mes lèvres se posent sur ton épaule je frémis, je bondis de baisers en baisers tout le long de ton cou puis j'attrappe ta bouche, tes lèvres sont humides et ta langue fait ce soir, je crois, un peu ses premiers pas… Et tu t'aggripes à moi, et je te fais aller partout où je veux bien, tandis que tout au bout, tout au bout de mes doigts, roule, s'étend, soupire le début de ton sein droit qui se gonfle en sourire, rire
Tu ne portes pas de slip et mes mains se balladent autour de tes poils chauds, tu tressailles, tu sursautes, et les yeux dans les yeux nous regardons au fond, tout au fond de nous-même, tu as compris ? Tu as compris je sais, puisque tu lis en moi tout ce que je te donne… Incrustée et collée consciemment tu t'écroules et je trouve que c'est bien, et maintenant c'est toi qui dirige ma main, c'est toi qui dirige ma main et tu pleures de joie, nous nous sommes trouvés à une seule soirée, et tu pleures
Des couples nous regardent et sourient gentiment, je cherche comme un malade les clefs de l'appartement, je finis mon cognac, nous traversons la salle, voilà que je vois double, les odeurs de ton corps volent au-dessus des tables et tes jantes miroitent sur la piste glacée. Sur mon cheval noir qui nous conduit au pas ta jupe est retroussée et tes cuisses bronzées éclatent sous mes mains. Le vent prend la musique qui tourne dans tes cheveux. On arrive chez moi, tu m'écrases le bras tu entre dans la chambre et tu te deshabilles, tu m'attrappes, tu m'aggrippes et tu m'enfonces en toi tu me veux tout entier, tu me manges, tu me bois, tu me veux, et tu ris, et tu cris et tu jouis
Hu hu hu hu hu…
Est-ce que c'est bien raisonnable, tout ça ?

montpellier

06:30 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2009

Parler aux anges (Pierre Vassiliu)

Ne soyez pas si cruels avec les anges
N'attendez pas qu'ils appellent
ça les dérange
Une main sur les épaules
Vous sentez bien qu'ils vous frôlent
Mais vous n'osez c'est étrange
Parler aux anges
Et toi tu sembles bien lasse
De mes discours
Mais si une autre main t'enlace
Mon amour
Je la roulerai dans la fange
Et j'attendrai que mon ange
S'il se trouve sur mon parcours
Accours
J'ai du jouer mon âme au diable
Pour toujours
Parfois mon autre m'accable
Et je savoure
De le jeter de ma table
Mais aussitôt il revient
Et il pose alors sa main
Aimable
Mais quoi faire ou ne pas faire
Pour vivre libre
Je n'ai pas voulu prier
Pour qu'on me délivre
Mais quand on nous a tout pris
Liberté n'a pas de prix
Z'ont bon dos les rimes en ange
Mais je me venge
Z'ont bon dos les ailes des anges
Je m'en arrange

jange

19:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

30/08/2009

Léna (Pierre Vassiliu)

J'ai croisé des hivers dangereux
Des déserts sans frontière
Des Bons Dieux pour te voir
Traversé des rivières renversé des barrières
Pour te voir
Mais toi t'étais à l'école
C'est Père Noël ma parole
De jouets tout pleins remplis
Qui m'la dit
Tu peines sur tes devoirs
Tu pleures sur tes leçons
Et tu fais des cauchemars
Quand tu perds tes crayons

Léna, Léna t'es par ici t'es par là t'es partout
T'es dans mon cou

J'ai compté les étoiles debout sur la grand'voile
Bravé les océans pour te voir
J'étais sur une baleine pendant quelques semaines
Et puis au fond des mers souvent avec ta mère pour te voir
J'ai marché sur la lune j'ai glissé sur les dunes
Couru sur la lagune pour te voir
J'ai traqué le gibier les lions et les gazelles
Et les belles demoiselles pour te voir

Léna, Léna...

J'ai engueulé le tonnerre, engueulé les éclairs
Et même Dieu le Père pour te voir
J'ai roulé dans la poussière ces méchantes sorcières pour te voir
Et j'ai rangé les souris qui te réveillent la nuit pour te voir
Puis j'ai sorti mon épée et mon astro-fusée pour te voir
J'ai déglacé la banquise volé quelques marquises pour te voir
J'ai terrassé les dragons et insulté quelques cons pour te voir
Et j'ai trouvé la princesse à qui je pense sans cesse pour t'avoir
Et si nous avons la chance nous te ferons une enfance
Tu vas voir

Léna, Léna...

Moi je ferai l'imbécile ca me sera très facile pour te voir
Avec l'accent créole que tu prends quand tu rigoles
Tu m'enverras me faire voir, me faire voir

Léna, Léna...

Sans titre-1 copier

13:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (0) |  Facebook |

29/08/2009

Amour Amitié (Pierre Vassiliu)

Mais elle a eu un seul amant
Et ne se souvient plus du tout
Du goût du baiser dans le cou
Elle me demande de l'embrasser
Je n'sais plus si c'est déplacé
Et je suis bien embarrassé
Même juste comme ça un baiser
Amour amitié
Je ne sais pas si par dépit ou par pitié
Je franchirai cet océan
Qui va de l'ami à l'amant
Elle pose la main sur ma joue
Et ma pudeur en prend un coup
C'est fou elle pense surtout
Que parfois on ferme les yeux
J'y vois de petits vaisseaux bleus
Qui houlent et naviguent sans cesse
Gonflés d'amour et de tendresse
Il fait très chaud depuis une heure
Mais elle a gardé son manteau
De peur que je lui voie la peau
Ce qu'elle demande est redoutable
Car parfois la bouche est capable
De faire frissonner et bien plus
Cela elle ne s'en souvient plus
Mais elle a eu un seul amant
Et ne se souvient pas encore
Du corps qui se plie et se tord
Si elle a oublié les gestes
De cet amour raté du reste
Elle se souvient par ailleurs
Du coup de couteau dans le cœur
Qui va de l'ami à l'amant

amour amitie

08:00 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (2) |  Facebook |

26/08/2009

Dans ma maison d'amour (Pierre Vassiliu)

Quand j'aurai quarante ans, si on me laisse le temps
Je veux qu' ma maison soit pleine comme toujours
De bruits, de déraison, de calme et puis d'amour
Qu'il y ait des poivrots, musiciens et poètes
Des vrais, qu'ont du talent et qu'ont pas la grosse tête
Ceux avec qui j'ai fait, du temps des pique-assiettes,
Des baisemains perfides sur les mains indiscrètes
Des vieilles jeunes du seizième qui nous faisaient venir
Pour deux mille anciens francs faire les clowns dans leur luxe
Mais avec la promesse un jour d'intervenir
Auprès d'un vieux ministre qui connaîtrait Guy Lux

Je veux qu'il y ait toujours, dans ma maison d'amour,
Des hommes cultivés qui parlent d'ésotérisme
Devant des filles bébêtes mais belles comme le jour
Qui entendent "science occulte" et comprennent "érotisme"

Dans ma maison d'amour
Dans ma maison d'amour

Quand j'aurai cinquante ans, eh oui, si on me laisse le temps
Si je suis comme toujours dans ma maison d'amour
J'aimerais que mes enfants, s'ils n'ont pas foutu le camp,
Connaissent les vieux chacals, les requins, les loups de mer
Avec qui j' suis tombé dans toutes les galères
Toutes les embuscades de Saint-Germain-des-Prés
Quand on sortait des boîtes complètement beurrés
Eh bien, à cinquante ans, je le ferai encore !
Je suis sûr qu'un matin, on nous foutra dehors
Parce que d'un Bilboquet on fera la fermeture
Et qu'on ira pisser sur les roues des voitures

Je veux qu'il y ait toujours, dans ma maison d'amour,
Des hommes qui aiment les chiens et surtout les enfants
Des hommes qui croient en tout et même au Père Noël
Et qui disent à leur femme qui vieillit "Tu es belle"

Dans ma maison d'amour
Dans ma maison d'amour

Quand j'aurai tant et tant, si on me laisse le temps,
Que mes copains viendront sur leur fauteuil roulant
Le comparer au mien avec un p'tit sourire
Je veux que tous ensemble nous parlions d'avenir
Pas de rides, pas de lunettes, pas de fauteuil, pas de canne
Même, même que nous danserons sur le dernier Dylan !
Je ne veux pas qu'on parle - et je serai sévère -
Je ne veux pas entendre un seul mot sur la guerre
D'autres en parlent pour nous, mais c'est vrai, moi aussi
Voilà qu' j'avais oublié mes trois ans d'Algérie !
Je veux qu'on boive un coup et qu'on fasse des fredaines
Et puis que nos enfants se moquent de nos bedaines
Puis je veux que nos femmes nous fassent encore le coup
De l'amour-amitié, du baiser dans le cou

Avant que les huissiers survolent comme des vautours
Notre maison, fermons nos portes à double tour
J'aimerais cette nuit pour attendre le jour
Qu'on ferme encore les yeux... et qu'on fasse l'amour

dyn003_original_850_513_jpeg_2671319_f3370b188737100ae1a62f073f2986ed

22:30 Écrit par Saï-Saï dans Amour | Commentaires (1) |  Facebook |