06/09/2009

Il était tard ce samedi soir (Pierre Vassiliu)

Il était tard ce samedi soir
Tarzan garait la Jaguar sur l'côté du trottoir
Puis il entra dans la hutt' un' gazell' sur l'apaule
Six heurs moins cinq, y'a encore personne
jane rentra d'Compiègne
Et étala sur la terre battue
Son manteau, sa voilette et un' douzaine d'escargots
Des p'tits gris comme Tarzan aime tant
Chita cett' conn' de guenon
Fouillait dans l'sac de Jane
Ell' sortit un' glac', prit le rouge à olèvre et l'mangea
Le ciel se fit tout à coup menaçant

Les pumas piaillaient dans les bett'raves
Tout' la faune et la flor' couraient dans la brousse en feu
Tarzan prix Jan' dans ses bras et lui dit: "C'est la fin Jan'"
Puis il la regarda longuement
Des larm's perlaient au coin des paupières
Un léger rictus se lisait sur son visage blême

Puis, il s'approchat de Jan'

Il lui mit deux tart's dans la gueule

On a souvent dit que Tarzan était né au Congo
Mais en fait, non, il est né au Tyrol...
Et la première fois que j'lai vu
Il portait des culottes et des bottes de moto
Un chapeau vert avec un'plume
Il poussait déjà son cri redoutable et vengeur
Et rauque
Ouh!

Tarzan

14:30 Écrit par Saï-Saï dans Drôle | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.