10/09/2009

Je dis pas non...(Pierre Vassiliu)

Qui veut connaître les grandes sensations
ça je dis, ça je dis pas non
Les mains agiles, le regard profond
ça je dis, ça je dis pas non
Les coups de reins de la bête en question
ça je dis, ça je dis pas non
Qui sait dresser les serpents pithons
ça je dis, ça je dis pas non
C'est là le sort des grandes déesses
Qu'ont pas froid aux yeux plutôt chaud aux fesses

Mon directeur est un drôle d'oiseau
ça je dis, ça je dis pas non
Il fait passer les filles sous le bureau
ça je dis, ça je dis pas non
Pour ramasser les gommes les crayons
ça je dis, ça je dis pas non
Et contempler l'état du champion
ça je dis, ça je dis pas non
C'est là le sort des belles secrétaires
Qu'ont pas froid aux yeux et qui savent y faire

Je vais au port pour manger des moules
ça je dis, ça je dis pas non
J'ai le coup de main pour mettre le citron
ça je dis, ça je dis pas non
ça pas l'même goût que les cuisses de grenouilles
ça je dis, ça je dis pas non
Mais ça saute moins haut dans la suspension
ça je dis, ça je dis pas non
C'est là le sort des vrais fruits de mer
C'qui vient du Marais
n'a pas le goût du père

Ce qu'il faut deviner est facile à trouver
Lui trouver un prénom
Quand on a d'l'imagination
J'ai surpris ma soeur sur son balcon
ça je dis, ça je dis pas non
Elle jetait des injures à des passants cons
ça je dis, ça je dis pas non
ça prend du temps oui mais comme c'est bon
Presqu'aussi bon qu'la tarte aux oignons
C'est là le sort des grands cuisiniers
La main à la pâte sous le tablier

Depuis ce temps un doute m'habite
ça je dis, ça je dis pas non
J'vois plus très bien l'objet des passions
ça je dis, ça je dis pas non
ça doit être ça quand on est presbyte
ça je dis, ça je dis pas non
Parc'que j'ai les mains de plus en plus longues
ça je dis, ça je dis pas non
Tu peux t'asseoir j'suis pas exentrique
C'est pour retrouver la baguette magique

Cherche du piment chez mon épicière
Y'en a tout bon pour ma cartouchière
J'aurais mieux fait d'passer par derrière
J'suis dans la queue qui attend devant
C'est là le sort des pauvres pêcheurs
Tu peux bien pêcher encore quelques heures
Je suis content je touche le fond
Et je frétille comme un gardon
Qui veut remettre le tout en question
Faudra flatter mes bonnes intentions

C'est là le sort d'un pauvre pêcheur
Tu peux bien pêcher encore quelques heures

Ce qu'il faut deviner...

jonvelle copier

18:30 Écrit par Saï-Saï dans Musique | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.