20/09/2009

Ma cousine (Pierre Vassiliu)

Connaissez-vous ma cousine
Celle qu'a les yeux en trou d'pipe
Et qui l'jour de ses vingt ans
A voulu me faire son amant
Voilà comment ça s'est passé
Excusez-moi si c'est osé
On s'est allongés sur le lit
On a parlé soleil et pluie
Jusqu'à c'qu'elle me fasse remarquer
Qu'on n'était pas là pour s'bercer
Alors je l'ai déshabillée
Et m'attardant sur ses nénés
Elle me dit t'es plein d'audace
Pendant qu'j'lui r'tirais ses godasses
Puis quand elle fut dévêtue
Et que je vis le trou d'son nez
Sincèrement j'aurais pas cru
Qu'on puisse être aussi négligé
Elle n'avait rien de folichon
Si vous aviez vu ses nylons
On aurait juré des chiffons
Elle était sale enfin passons
Puis je me suis déshabillé
J'étais tout nu à ses côtés
Me voyant là comme un idiot
Elle a compris qu'j'étais pudique
Alors elle a pris l'command'ment
Viens là mon rat viens là mon grand
Je vais te faire tout plein d'chatouilles
Sur les joues le nez et les coudes
Tu vas y prendre un tel plaisir
Que dans deux s'condes tu vas jouer
Assieds-toi là au frais d'la caisse
Et met ton doigt entre mes pieds
Aussitôt moi je m'exécute
Comme elle me l'avait demandé
Et voyez-vous cette sacrée puce
Est arrivée à m'faire banquer
Après ça j'ai repris la route
Je ne sentais plus ma binette
Quelle nuit mon dieu j'ai du passer
Quand je me suis fait députer
Si vous la connaissiez un brin
Vous sauriez qu'elle fait le tapin
Ne la prenez jamais en grippe
Sinon elle ne me f'rait plus d'bien

cousine

08:15 Écrit par Saï-Saï dans Drôle | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

salut se une cousine de tois

Écrit par : beaupere | 23/10/2009

Répondre à ce commentaire

te qui toiss

Écrit par : beaupere | 23/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.