15/10/2009

Vassiliu au Bataclan, en 1994

« La Vie ça va », Vassiliu au Bataclan en 1994
Chacune de ses apparitions sur une scène, peu importe laquelle, au Sénégal, aux Antilles, à Paris ou dans un coin du Lubéron, est une vraie fête. Vassiliu est non seulement un musicien hors pair, un parolier capable de nous émouvoir comme de nous faire rire aux larmes, il possède le vrai sens de la fête, de l’amitié partagées. Ses concerts sont des moments de complicité authentique avec le public, qui reprend en coeur ses chansons ou se contente de siffler la mélodie quand il a oublié les paroles. Cet éternel baroudeur a plus d’une chanson dans sa besace, et que l’on est toujours surpris de connaître ou reconnaître. Il faut dire que ce bonhomme n’est pas ce qu’on peut appeler un jeune premier et sa bouille de bon vivant, malgré de succinctes apparitions, nous est familière. Il faut dire qu’il exerce ce métier depuis plus de vingt ans, toujours présent là où on l’attend le moins. Vassiliu aurait pu se contenter d’une carrière facile, pépère, alignant les succès les uns après les autres : c’est mal connaître notre bonhomme qui ne mange pas de ce pain-là. Il a toujours marché aux coups de coeur, d’amitié et d’amour, et tant pis si la « mode » venait après ! Pendant une semaine, il est au Bataclan, avec ses plus anciennes chansons, réorchestrées pour la peine, et les plus récentes. Ambiance reggae-samba garantie ! Du 13 au 22 avril, au Bataclan, 50, bd Voltaire, Paris-11e. (Libé)

v9DfYMZ9X0wW7x9JgDKxpQ

06:45 Écrit par Saï-Saï dans Général | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.