17/08/2014

Dimanche 17 août 2014

Un trottoir de Sète, avec Pierre. Nous marchons côte à côte. Tout à coup, il s'arrête, me regarde.
"Tu as des nouvelles de Denis ?" Vanhecke venait de décéder quelques semaines auparavant...
Il n'a rien dit, nous avons continué de marcher dans Sète. Je devinais son chagrin. Sa mémoire était encore quasi intacte et j'imaginais que Pierre se remémorait l'énorme paquet de souvenirs, de délires, de créations avec son ami violoncelliste...
Pierre et moi avons passé la nuit, dans son petit duplex sur les quais, à écouter de la musique, à boire du vin de l'Hérault, à refaire le monde, sans plus jamais parler de Denis Vanhecke.
Ce matin, quand j'ai appris le décès de Pierre, je n'ai pu m'exprimer. Envoyant sobrement, laconiquement une photo de Pierre descendant l'escalier de son habitation.
Il y a longtemps que nous nous préparions au départ de Pierre. Pourtant, le chagrin, la peine est là. Immense.
Comme lui, je me suis tu et j'ai revécu tous nos moments...
Pierre nous avait dit que "ces gens là sont dangereux"; la presse! Je devinais qu'elle serait également nulle le jour où elle devrait annoncer le décès de mon ami.
Elle l'a été et le sera encore sans doute dans les prochains jours.
Je ne lirai plus, je ne regarderai plus!
Par contre, compter sur moi pour poursuivre le site, le blog de Pierre.
Avec tendresse et décence, fidélité à un Artiste, un Homme merveilleusement interplanétaire.

vassiliu p32.jpg

20:43 Écrit par Saï-Saï dans Actualité | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Difficile la perte d'un ami je vous comprends Ô combien mais voilà vous allez continuer à le faire vivre ainsi il restera parmi nous

Écrit par : Scour jeannine | 17/08/2014

Répondre à ce commentaire

Pensees . triste ce jour . Pierre tu es dans nos coeurs
Bises

Écrit par : Pierre | 17/08/2014

Répondre à ce commentaire

Merci de nous faire partager ces moments si précieux , il y a une quinzaine à sete , on m a indiqué ou je Pourais le trouver . Trop de pudeur et un immense respect envers sa famille m ' a fait faire demi tour. Aujourd hui , si j avais su.... Qu importe , ma maison d amour continuera à vivre avec pierro et ses voyages . Immense pensée envers ses amours, amitiés ...

Écrit par : Trouve | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

Salut Pierrot , et "s'ils nous laissent le temps...nos copains et moi feront des courses avec nos fauteuils roulants... "Et tous ensemble nous parlerons encore de toi ! Pierre tu seras toujours parmi nous . Et ds les moments graves de notre existence : ta voix au fond de nos cœurs nous réduira...

Écrit par : Jabraud | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

à la fin, je voulais dire : nous redira et pas ns réduira . Vs aviez rectifié de vs mêmes amis de Pierre

Écrit par : Jabraud | 18/08/2014

Les boules que j'ai eu hier en entendant cette nouvelle. Je savais que ça allait pas fort depuis quelques temps et que cette saloperie de Parkinson le rongeait, mais j'me disais "allez Pedro tu vas y arriver, c'est encore un coup d'un marabout"
Ben non, cette fois, il ne me restera que les vidéos de Youtube, mes vieux vinyls et tes derniers CD pour me souvenir combien tu me manqueras.
Repose en paix Pierre, tu as fini de souffrir. Condoléances à tes proches et comme tu disais : "on a dit qu'on faisait la fête" alors je boirais un p'tit coup en pensant aux fiestas faites en t'écoutant.

Écrit par : Grand Gilles du 58 | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

merci à l'ami Pedro et à Yves, de la part d'un Belge plutôt triste

Écrit par : Marco | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,pourriez vous me dire , si il y a un endroit, un espace , ou nous pourrions présenter nos pensés les plus sincères à sa famille , ou un café ou nous pourrions boire un coup à sa vie ? Merci

Écrit par : Trouve | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

Quel tour de con !
Tu nous fais Pierrot.
De toutes façons,
Que dire d'un salop
Qui est allé rejoindre les potes
Même ceux qui ont encore la cote
Cote des auditeurs et cote des copains
Et tous les anonymes qui te prennent pour le sien !
Quoiqu'en dise, tu seras toujours là,
Avec grand plaisir, on t'écoutera !

Écrit par : Pierre L | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

moi, on m'écoute jamais, il y a des produits naturels qui réparent la maladie de Parkinson, qui régénèrent les nerfs et la mémoire mais, ce n'est pas français et ça coûte un peu d'argent.C'est dommage qu'il n'ait pas eu un ami naturopathe, il serait encore là, il aurait gagné des années, avec une amélioration générale.Il aurait été au courant de tout ce que les chercheurs du monde entier ont découvert, hors médecine parce qu'ils sont dangereux.Au Luxembourg, ça n'est pas normal de ne rien pouvoir faire contre cette maladie.Ils appliquent les consignes de l'OMS eux ! le système cérébral a des besoins alimentaires sous peine de graves troubles du comportement.Tonton tu t'es vachement bien éclaté et, à mon avis, c'est pas fini, tu vas retrouver tes potes là haut, je t'aime parce que je te ressemble un peu mais, en moins bien.

Écrit par : VASSILIU | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

allez salut tonton, je peux t'appeler tonton car sur une photo dédicacéé de 98 c'est ce que tu avais mis "voir la page 6 sur ton blog" alors voila moi qui ai la chance de te ressembler, physiquement et non artistiquement, j'èspére ,ou que tu sois ,de continuer à etre le voyou que tu m'as dit avoir été.........je vais boire un bon coup en pensant à toi...et que vais-je repondre maintenant quand on me dira que je ressemble à pierre vassiliu...???allez...condoleances a tes proches

Écrit par : voisin | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

Très joli ce message, je suis certain qu' il appréciera !
J' ai eu la chance de le rencontrer le temps d' une soirée en "petit comité" et que dire ...
Encore un type bien qui s' éclipse.
Courage à ses proches et tâchons tous d' adopter sa philosophie pour prendre les choses de la meilleure façon possible .
A plus tard Pierre !

Écrit par : FLAMAN Hervé | 18/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.